Philippe Druillet est né le 28 juin 1944, à Toulouse.
Grand Prix du Festival International de la BD d’Angoulême (1988)
Grand Prix National des Arts Graphiques (1996)
Commandeur des Arts et Lettres (1998)

1944-1952

Il passe les huit premières années de sa vie à Figueiras (Catalogne), la ville de Salvador Dali.
Il arrive en France à la mort de son père (1952) et découvre le monde humain. En Espagne, il était le sale français. En France, il devient le sale espagnol. De quoi forger un caractère ! Il comprend très tôt que la seule valeur qui compte c’est le respect des autres.

1960

Premier métier : photographe. Il a alors seize ans.

1963

Rencontre Jean Boullet, journaliste et écrivain du Bizarre. Décorateur pour Dracula, court métrage en ombres chinoises de Boullet.
Collabore à la revue Midi-Minuit Fantastique. Devient le correspondant français du magazine américain Famous Monsters of Filmland.
Il perfectionne alors la technique du Photogramme, photo d’un film pendant sa projection sur un écran de Cinéma. Ses clichés sont publiés dans de nombreux ouvrages internationaux sur le Cinéma et le Fantastique.

1965

Rencontre sa femme Nicole et découvre le dessin.

1966

Premier livre, premier Lone Sloane : Le Mystère des Abîmes (aux éditions Eric Losfeld).

1967-1969

Diverses illustrations de science-fiction dont Conan, Fiction et Galaxie.
Affiches des films de Jean Rollin (Le Viol du vampire, La Vampire nue et Le Frisson des vampires).

1967-1968

Comédien au Théâtre du Soleil. Il joue notamment dans Le Songe d’une nuit d’été et Les Clowns, deux pièces mises en scène par Ariane Mnouchkine.

1969

Entre au journal Pilote.

1972

Premier album du nouveau Sloane : Les Six Voyages (aux éditions Dargaud).
Premier album de la Collection Fantastique qui existe encore aujourd’hui.
En faisant exploser les cadres traditionnels de la BD, il va influencer toute une conception de la page, non plus mise en case comme un récit en images mais comme une composition multipages.
Reçoit les prix international Phénix (Paris), National cartoon society 1 (New York) et International Yellow Kid (Lucca).
Viennent ensuite les albums Delirius, Yragaël et Urm le fou ; les premiers dans toute l’histoire de la BD à créditer les noms des coloristes et des lettreurs.
Illustre le premier roman fantastique de Umberto Eco: Stelle et Stellettes.

1973

Publication de l’album Vuzz.
Ce dernier inaugure un style nouveau, dépouillé, dans le monde de la bande dessinée.
Là aussi, il devient le précurseur d’une nouvelle forme « automatique » : un récit qui fait appel à l’instant vécu plutôt qu’à un scénario structuré.
La première bande dessinée sans texte.

1974

Fonde la maison d’édition Les Humanoïdes Associés et le magazine de bandes dessinées Métal Hurlant, le premier consacré à la science-fiction.
Les Humanoïdes publient Mirages, Lone Sloane 66 et Là-bas (Vuzz II).

1975

Parution de l’édition de luxe de Howard Phillips Lovecraft : Démons et merveilles (aux éditions Opta/André Sauret). Lithographie chez Mourlot.

1976

Sortie de l’album La Nuit, Opéra Rock post-atomique, en hommage à Nicole sa femme disparue.
Cette œuvre est devenue culte dans le monde du Hard Rock.
Création de machines et de décors pour le film The Sorcerer de William Friedkin.

1978

Édite lui-même l’album Gail et expose les planches du dernier Lone Sloane à la librairie galerie La Hune, à Paris.
Il collabore à plusieurs journaux, créé des affiches, des couvertures de magazines, des illustrations de luxe et des sérigraphies.
Ces cinq dernières années, il participe également à une vingtaine d’expositions dans les Maisons de la Culture de nombreuses villes de province.

1978-1983

Il travaille avec Rolf Liebermann et Humbert Camerlo, à l’Opéra de Paris, sur le Wagner Space Opera. Un spectacle de science-fiction sur l’œuvre de Wagner. Il développe un projet d’adaptation cinématographique de ce même spectacle pour le compte du producteur/distributeur AMLF.
Il s’intéresse déjà aux balbutiements de l’image de synthèse pour les décors et le story-board de ce projet.

1981

Publication du 30×30 (aux Humanoïdes Associés), un ouvrage d’illustrations et de peintures. Premier livre sur tous ses travaux hors bande dessinée. Préface de George Lucas.
Sortie du premier tome de Salammbô chez Dargaud, adapté de l’œuvre de Gustave Flaubert.
Il créé l’affiche et la campagne publicitaire du film La Guerre du feu de Jean-Jacques Annaud.
Réalise pour les éditions Temps Futurs un portfolio en couleurs du roman Royaumes d’ombre et de lumière de l’écrivain de science-fiction Roger Zelazny.

1982

Réédition de Gail aux Humanoïdes Associés.
Édition “Luxe” de ce même album.
Sortie de l’album Mage Acrylique, scénario de Druillet et dessins de Bihannic.
Développe pour le compte de la société de production Myg un projet de film de science-fiction : Le Clone. Animation 2D. Réalisation Giani Corvi.

1983

Aigle d’Or au Festival du Livre de Nice. Il reçoit également le Prix Honoré Daumier, à Paris.
Pour le Président François Mitterrand, il fait une démonstration à Angoulême sur les premiers postes en images de synthèse 3D.
Coréalise et joue dans un court métrage adapté de La Nuit pour France 3. Durée : 13 minutes.

1984

Nouvelle publication de toutes ses bandes dessinées chez Dargaud.
Il fonde la « Space Art Creation » et édite deux bronzes numérotés et signés : Itai et Le Dieu Noir.
Il crée des pièces en pâte de verre chez Daum, une collection de briquets pour Flaminaire, deux jeux électroniques pour Thomson, et travaille au design des moines monstrueux du film Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud.
Vente salle Drouot. Peintures et sculptures. Commissaire-priseur Pierre Cornette de Saint-Cyr. Première grande vente au monde consacrée à un seul auteur de bandes dessinées. Édition d’un catalogue pour l’occasion.
Crée le design, le logo et toute la campagne publicitaire, ainsi que l’architecture du stand SICOB de la société GO International.

1985

Première commande publique de la ville d’Angoulême : fresque à l’huile sur les nouvelles technologies. Toile exposée à l’Hôtel de Ville. Aujourd’hui au CNBDI.
Commande officielle du Ministère de la Culture de Jack Lang : rénovation et architecture de la station de métro Porte de la Villette.
Décors de la partie fantastique du film Le Troisième œil, réalisé par Arnaud Sélignac et produit par Christian Fechner.
Représentant de la bande dessinée française au Sommet Culturel franco-japonais (Carrefour de la Communication), à La Défense.

1986

Réalise la décoration du plateau de La Nuit de la comète pour France 3.
Sortie du deuxième tome de Salammbô.
Sortie du Shaman, sculpture en pâte de verre, chez Daum.
Crée l’affiche du film Le Clan de la caverne des ours, suite de La Guerre du feu.
Crée l’affiche du film Le Nom de la rose.
Crée, pour Antenne 2 et Canal Plus, la série d’animation Bleu l’enfant de la Terre (13×26′).

1987

Décoration et architecture de la brasserie Balthazar à la Bastille.
Membre du Jury officiel du Festival International du Film d’Animation (Annecy).
Il fonde sa propre société de production audiovisuelle : Victor Productions.
Entre à la galerie Gabert, à Paris, pour exposer ses œuvres originales.
Jean Allemand, sculpteur, peintre et designer, crée la chaise Druillet en hommage à son ami.
Il signe avec le producteur Xavier Gélin (AAA Productions), le premier long métrage en images de synthèse: Kazhann, avec son personnage de Sloane dans le rôle principal.
Exposition des originaux de Salammbô au musée national de Carthage, organisée par la Mission Française en Tunisie, le Ministère des Affaires Culturelles, l’Institut National d’Archéologie et d’Art, et l’Office National du Tourisme de Tunisie.

1988

Reçoit le Grand Prix de la ville d’Angoulême pour l’ensemble de son œuvre lors du 15 ème Salon International de la Bande dessinée.
Sortie chez Dargaud des trois volumes de Salammbô regroupés en un.
Projet de décoration intérieure du CNIT : Druillet est l’un des cinq artistes français sélectionnés pour le concours.
Sortie de ses albums en livres de poche chez J’ai Lu et Dargaud.
Sortie du Pavé, édition luxueuse de tous ses travaux hors bande dessinée : peinture, Cinéma, architecture, sculpture. Catalogue raisonné de son œuvre et suite du 30×30. Création d’une sculpture pour l’occasion : Le Voyageur (éditions Escale, à Paris).
Affiche du Festival du Film francophone.
Affiche du film Ville étrangère de Didier Goldschmidt.
Première grande exposition d’œuvres originales à la galerie Pascal Gabert.
Achats d’œuvres originales par les Musées Nationaux et Arts Décoratifs, le cabinet des Estampes et le CNBDI d’Angoulême.

1989

Préside le Festival International de la Bande dessinée, à Angoulême.
Crée l’affiche du film Mangeclous de Moshé Mizrahi.
Commence l’album Delirius II, avec le scénariste Jacques Lob ; bande dessinée qui s’arrête avec la mort de ce dernier.
Exposition dans l’une des Tours de la Liberté aux Tuileries, à Paris, pour le groupe Veritas. Création d’une lithographie pour l’occasion.

1990

Réalise le clip Excalibur de William Sheller pour Phonogram (35 mm et images de synthèse). Il édite à cette occasion le premier coffret Collector multimédia. Celui-ci comprend un livret, des dessins originaux numérotés et signés, un cd vidéo et un making of. Tirage : 350 exemplaires.
Crée pour le groupe DBE les costumes des vigiles et techniciens de surface de la Défense.
Crée deux tapis originaux pour TISCA et un autre pour le groupe DBE.
Sortie du guéridon Dragon, bronze et verre sable de 78 centimètres. Tirage : 30 exemplaires.
Il quitte Dargaud pour rejoindre les Humanoïdes Associés.
Il réalise à Lausanne, un mur peint pour Tribolo, loterie suisse romande, ainsi que les billets et les sacs publicitaires.
Nomination aux 6 ème Victoires de la Musique pour la réalisation du clip de Sheller.
Grand Prix du 4 d’Or lors de La Nuit des clips au Grand Rex.

1992

Projection de Excalibur au Pavillon Français de l’Exposition Universelle de Séville.
Crée l’affiche de la Caméra d’Or pour le Festival International du Film de Cannes.
Crée pour la poste d’Anjou (Paris 8 ème) une peinture de 9 m2 : Passé, Présent, Futur. Une allégorie sur l’histoire de la poste.

1993

Rentre à la galerie Loft, à Paris.

1994

Publication chez Stock du livre Manuel l’enfant rêve, écrit par Jacques Attali, dont il réalise les illustrations. Tirage de tête numéroté et signé.
Rachat du catalogue Druillet par Stock et réédition de l’ensemble de ses bandes dessinées.

1995

Sortie du livre Doisneau Druillet : Paris de fous, chez Dargaud.
Travaille sur le développement du film Sloane (70 mm en images de synthèse) pour La Géode, à Paris.
Le groupe de Hard Rock Proton Burst adapte La Nuit en opéra rock.
Création pour Goldvision et Canal Plus d’un dessin animé de cinq minutes : Cendrillon. Réalisation : Rooster Studio.
Création de l’affiche Géode : 10 ans.
Création pour Pierre Bachelet et Yann Keffelec du livret CD, booklet et affiche du disque La Ville ainsi soit-il.

1996

Réalise La Bataille de Salammbô, spectacle multimédia, pour la Géode – Cité des sciences. Film en images de synthèse 70 mm. Durée : 12 minutes.
Signe la série d’animation en 3D Xcalibur (40×26’) avec Ellipsanime, Canal+, France 2 et Gribouille.
Crée le cd-rom Wagner Tétralogie, jeu de stratégie en images de synthèse produit par Anne et Alain Carrière.
Nommé représentant français de la BD à la Foire Internationale du Livre, au Pavillon Français de Bogota, en Colombie. Expositions et interventions.
Création d’une sculpture pour le Festival de Cagnes-sur-Mer : Sloane.
Crée un pré-générique en images de synthèse pour le Festival du Film Fantastique du Grand Rex. Réalisation : Sparx.
Membre des jury des festivals Fantastic Art (Gérardmer) et du Film d’Aventure de Valenciennes. Exposition pour l’occasion.
Grand Prix National des Arts Graphiques remis par le Ministre de la Culture Philippe Douste-Blazy.
Réalise plusieurs décors pour le projet de film Capitaine Nemo de Christophe Gans.

1997

Exposition, affiche et Président d’Honneur au Festival de la Bande dessinée de Chambéry.
Grand Prix International Yellow Kid décerné à Rome. Feria International Cartoon.
En association avec Michel Thuault, il crée de nouvelles pièces en bronze présentées à la Galerie Loft (en 1998).
Crée le diplôme des Grands Prix Nationaux (une commande de la Délégation aux Arts Plastiques du Ministère de la Culture).

1997-1998

Création de meubles, objets et décoration intégrale de l’immeuble des Banques Benjamin et Edmond de Rothschild de Lugano et Genève.
Création d’une collection de bijoux, la ligne Salammbô.
Prix du meilleur clip fantastique pour Excalibur au Festival Fantastic Arts de Gérardmer.

1999

Création et design de flacons à parfum pour la société Comptoir des Parfums Jean-Jacques Volla.
Achat de peintures, sculptures et dessins pour la Collection Benjamin de Rothschild (Genève et Paris)
Sortie du cd-rom Le Ring Volume I : l’Or du Rhin et la Walkyrie, une nouvelle adaptation des univers de Wagner coproduite par Arxel Tribel et Anne Carrière Multimédia. Plus de 450 000 exemplaires vendus dans 47 pays.
La Maison Decca réédite la Tétralogie de Wagner, avec un graphisme de Druillet, pour l’occasion.
Signe avec Cryo un jeu de stratégie adapté de Salammbô.
Rentre chez Albin Michel avec l’intégralité de son oeuvre.

2000

Numéro spécial du magazine L’Express (janvier) entièrement consacré à l’artiste et son œuvre.
Grand Spectacle multimédia des Beaux de Provence, Cathédrale d’Images (de février 2000 à janvier 2001). Techniques : stroboscope, laser, volumes, interactivité, 3 500 diapositives retraitées en numérique. 7000 m2 de projections. Réalisation : Gianfranco Iannuzzi.
Editions de sculptures, bronzes et résines chez Gaëlric dirigées par Michel Thuault. Fondeurs : Régis Bocquel (fondeur de Arman et César) ; Pascal Bigel (fondeur résine) ; Figini (fondeur bronze) ; Chardon (fondeur bronze).
Sortie à la cristallerie Daum des deux dernières œuvres en pâte de verre : vases Salammbô (version jour or ; version nuit bleu). 90 exemplaires de chaque, numérotés et signés. Pieds bronze.
Cofondateur de la société Caracal avec Benjamin de Rothschild, à Genève, pour la commercialisation de son mobilier et design.
Sortie chez 9ème Art, à Nancy, de nombreuses images : sérigraphies et cartes postales.
Participe à la Mission 2000 en France : les portes de l’an 2000, Champs-Élysées, Ministère de la Culture.

2001

Sortie de l’album Chaos chez Albin Michel, après 14 ans d’absence dans la bande dessinée. Albin Michel aura réédité, entre 2000 et 2001, l’intégralité du catalogue Druillet (14 albums).
Création de la troisième collection de mobilier Druillet, pour la banque Benjamin et Edmond de Rothschild, à Paris.
Sortie des Itai, sculptures en pâte de verre de 16 cm, chez Daum. Deux modèles, deux couleurs : ambre et bleu nuit. 250 exemplaires de chaque.
Signature, chez Albin Michel, de Babel, une nouvelle bande dessinée scénarisée par Serge Lehman.
Collabore au design du deuxième volume du Ring : Siegfried et le Crépuscule des Dieux, de Wagner (une production Arxel Tribe).
Réalisation des vitrines du faubourg Saint Honoré de la maison Hermès, décors et design en collaboration avec Leïla Menchari, la décoratrice attitrée de la maison Hermès.

2002

Sortie du cd-rom Le Ring II.
Diffusion sur Canal Plus, puis sur France 2, de la série d’animation Xcalibur.
Ecrit, story-boarde et réalise le pilote de la série d’animation 3D Nosferatu (26×26’), adapté de la bande dessinée éponyme. Une production Wolfland Pictures (Alexandre Brillant).
Création d’une collection pour les briquets Zippo.
Création d’une nouvelle ligne de mobilier et décoration des villas Rothschild à Saint-Barthélémy.
Décoration et mobilier de la Bodega Dassault/Rothschild avec l’architecte Bruno Legrand, à Tunuyan, en Argentine.
Interview de 6 pages dans le magazine de comics américain KIRBY.

2003

Sortie du livre Les Univers de Druillet chez Albin Michel, tous travaux hors BD. Sortie du cd-rom Salammbô, jeu de stratégie (développé par Dreamcatcher).
Design de la série de fiction/animation Phénomène 17 (26×26′). Une production Carrere Group.
Design, décoration intérieure, architecture et création de mobiliers pour plusieurs chalêts-hôtels Benjamin de Rothschild, à Megève. En collaboration avec les architectes Agathe de Kergos et Bach Gnuyen.
Sortie des quatre premiers modèles de bijoux, ligne Salammbô, édités par Frédéric Marchand, et présentés au Salon International de la Parfumerie (Divinessence), à Paris.

2004

Création des décors et objets, finition en images de synthèse pour la série de fiction Les Rois maudits (5×90’) d’après de roman de Maurice Druon. Une coproduction JLA/France 2. Mise en scène : Josée Dayan.
Création à Megève d’un hôtel pour le Baron Benjamin de Rothschild (jardins, décoration, mobilier et accessoires). En collaboration avec les architectes Bruno Legrand et George Beaugrand. Durée du chantier : 3 ans.

2004-2005

Fin du chantier décoration façades et jardins de la Bodega Flechas de Los Andes (Tunuyan – Mendoza, Argentine). En collaboration avec l’architecte Bruno Legrand.
Signature avec Albin Michel pour la bande dessinée Delirius II, dont le thème est l’intégrisme religieux. Scénario de Benjamin Legrand et Druillet. Suite et hommage à Jacques Lob.

2005

Sortie en octobre chez Albin Michel d’un livre consacré à l’intégralité des designs pour Les Rois Maudits.